Menu

Le Futuroscope, parc mythique du Poitou-Charentes



Fondé par René Monory en 1987, le Futuroscope ou Parc du Futuroscope est un parc d’architecture futuriste totalement dédié aux technologies de pointes liées à l’image. C’est l’attraction phare du département de la Vienne, notamment des communes de Chasseneuil-du-Poitou et Jaunay-Clan, et se trouve à 10 km au nord de Poitiers. Ce parc est ouvert tous les jours en février, d’avril à août et pendant les vacances de Toussaint, les samedis en mars et de septembre à mi-octobre et du dimanche au vendredi en mars et pendant les vacances de Toussaint.

Futuroscope 3 ème parc de loisir français

Depuis son ouverture, il a accueilli plus de 50 millions de visiteurs, ce qui fait de cet endroit le 3e parc de loisir français en 2015. Tous les ans, le parc réinvestit 10 % de son chiffre d’affaires dans la rénovation et suggère 4 à 5 nouvelles attractions toujours plus originales et plus innovantes au niveau de la technologie. Sa clientèle est à 94 % français, mais il accueille également des étrangers, majoritairement d’origine espagnole, britannique et suisse.

Facile d’accès, le Futuroscope est accessible en TGV en 1h25 depuis la gare Paris Montparnasse. Il est aussi accessible en transports communs par la ligne 1 du réseau Vitalis desservant la gare de Poitiers. Des navettes routières relient aussi la gare du Futuroscope au parc de loisirs.

Les Attractions les plus visiter

Les attractions que ce parc ludique à thème technologique scientifique propose mélangent approches sensorielles et projections d’images. Les pavillons du Futuroscope ont été soigneusement et artistiquement dessinés par l’architecte Denis Laming. Il qualifie lui-même le style des bâtiments de « néo-futuriste », car ceux-ci sont composés principalement de verre semi-réfléchissant, de métal, d’alucobond et d’autres matériaux modernes. Leur forme géométrique élémentaire (cylindre, cube, triangle, sphère…) ou minérale (goutte d’eau, cristal…) donne aux pavillons un style à la fois intemporel et moderne.

Parmi les attractions les plus incontournables du parc, on peut citer :

    • L’aérobar : boire un verre sur une terrasse volante à 35 m d’altitude est une sacrée expérience à essayer à tout prix. Commencez par choisir votre boisson, vous installer ensuite sur l’un des sièges de la nacelle, attacher votre ceinture, poser votre verre sur le bar et c’est parti ! L’aéro-barman se fera un plaisir de vous photographier dans les nuages. Il ne vous reste plus qu’à admirer la vue exceptionnelle qui s’offre à vous.

 

    • Destins sauvages : récompensé par le prix de meilleur film grand format 2011 décerné par le Giant Screen Association, le film documentaire extrêmement émouvant de David Lickley sera projeté en 3D sur un écran géant de 580 m². Grâce à la taille impressionnante de l’écran et à des lunettes à filtres polarisés, les spectateurs peuvent voyager au cœur de la jungle indonésienne de Bornéo en compagnie des orangs-outans et traverser la savane aride du parc Tsavo du Kenya avec les éléphanteaux.

 

    • Danse avec les robots : les visiteurs peuvent regarder ou monter à bord de l’un des robots issus de l’industrie automobile qui sont mis à leur disposition à 7 m de hauteur dans un dancefloor de 1 265 m². Le robot s’articule sur 6 axes dès la première note de musique, généralement au rythme des DJs les plus célèbres du moment.

 

    • La machine à voyager dans le temps : depuis 2014, les personnages des Lapins Crétins sont mis en scène pour accompagner les visiteurs dans une expérience sensationnelle, car ils vont être téléportés de l’époque de Cro-Magnon à la conquête de l’espace.

 

    • Les yeux grands fermés : guidé par un animateur non-voyant et dans la plus totale obscurité, vous traverserez divers lieux reconstitués comme le relief de l’Himalaya et l’ambiance urbaine New York. Cette expérience ludique qui dure environ 20 minutes a recours uniquement aux sens du toucher, de l’ouïe et de l’odorat, ce qui vous permet de réaliser la difficulté de ce handicap et de mettre en éveil les autres sens.