Menu

Comment rentabiliser son investissement locatif ?



Plusieurs points sont à observer pour qu’un investissement locatif soit rentable. Il s’agit de la situation géographique du bien immobilier, du calcul des revenus réalistes, de l’estimation des coûts et charges dont vous êtes redevable, de la connaissance de la fiscalité. C’est en maîtrisant tous ces éléments que vous pourrez maximiser votre rentabilité.

Le lieu où se trouve le bien

La position géographique du logement à louer est un critère très important voire déterminant. Lorsque vous recherchez alors un logement qui fera l’objet de votre investissement, faites un choix de lieu stratégique. Ne pensez pas que les grandes villes dynamiques ne souffrent pas de quelques zones d’ombres ! Privilégiez une situation entourée de nombreux services comme les transports en communs, les aires de loisirs, les centres culturels, les banques …

L’estimation de gain réaliste

Investir dans le locatif, cela demande de l’optimisme. Mais, vous, restez réaliste ! Penchez vous sur des estimations qui ne sont pas loin de la réalité. Faites d’abord le calcul : vous achetez un bien, vous payez les frais du notaire, vous entreprenez des rénovations. Vous arriverez à un prix total. De même, lorsque vous estimerez les revenus, suivez une logique afin d’aboutir à un prix réaliste, ou au moins proche de la réalité.

Tenez compte des coûts et des charges

Les coûts et les charges regroupent les rénovations (que vous pourrez faire vous-même ou en faisant appel à une main d’œuvre qualifiée), la taxe foncière, et peut être la copropriété si vous voulez investir dans un bien immobilier comprenant plusieurs appartements. Mais, vous ne devez pas non plus négligez la vacance locative qui n’est autre que la période où votre logement ne sera pas loué ; par exemple, un client vous rend les clés après un contrat de location, le bien n’est donc pas rentable jusqu’à ce qu’il y ait un nouveau locataire. Cette vacance s’estime à environ – 5 à -10 %.